Archives de catégorie : Correspondance

Rebecca – Brésil – novembre 2018

Bonjour à tous,
Si vous avez lu mon dernier rapport (ce que je vous conseille vivement de faire d’ailleurs), vous savez que je suis actuellement en voyage pour le Pantanal. Il ne s’est pas passé grand chose de notoire entre la publication de mon dernier compte rendu et le moment présent, mise à part la visite du gouverneur du District.

M. Le Gouverneur Rubin est donc venu à Guararema une journée avec sa femme. Il a organisé une petite assemblée du Rotary club avec les rotariens mais aussi avec quelques rotaractianos et interactianos. Il a beaucoup parlé sur tous les sujets possibles et imaginables qu’un gouverneur de district a en tête à propos de la gestion d’un club. Ce qui signifie énormément. J’ai donc eu des renseignements sur le fait que mon district (le D4600) et le district de Rio de Janeiro (le D4570) allaient disparaître pour laisser place à un graaaaaaand district qui unira les deux (le D4571). Pour vous donner un ordre d’idée, je vis à l’extrémité Ouest de mon district actuel et quand les deux seront unis, la distance pour aller de Guararema à l’extrémité Est du nouveau district sera égale à celle pour traverser la France du Nord au Sud. Tout est normal. J’espère que c’était compréhensible.
Enfin après cette « petite » assemblée informelle nous avons eu la réunion avec tous les participants.  Avec l’interact et deux ou trois personnes du Rotary (dont le président du club) on avait préparé les tables la veille et tout était prêt pour accueillir les personnes qui allaient assister à la réunion. C’est super cool parce que durant la préparation des tables j’ai appris à tout le monde à faire des fleurs de lotus avec des serviettes en papier. Maintenant les personnes de mon club vont se souvenir de moi grâce à ces fleurs parce que tout le monde a complimenté et j’ai même enseigné au président du club de Santa Branca à les faire ! Mise à part cette parenthèse décorative, la réunion s’est très bien passée, j’ai dû entrer avec le drapeau français dans les mains, traverser le bâtiment, m’arrêter devant l’espace réservé aux drapeaux et chanter l’hymne national toute seule parce que personne d’autre le connaissait (mais je peux blâmer personne c’est moi la française). Ça a été un grand honneur et j’étais stressée à mort mais franchement ça aurait pu être pire (j’ai réussi à pas tomber alors que j’avais des talons de 11 cm). Le gouverneur est super gentil est malgré son certain âge (là je suis en train de penser que je vais traduire ce rapport et l’envoyer à mon district au Brésil, s’il vous plaît vous fâchez pas) il est jeune dans sa tête et on s’est bien amusé avec lui ! Une réunion-fête qui s’est vraiment bien passée et j’espère avoir l’occasion d’en faire d’autres !
J’en ai fini avec ce sujet et maintenant parlons un peu (non je rigole, BEAUCOUP) du Pantanal. Je vais faire sous forme de journal de bord : je marque la date et j’écris relativement (ou très) précisément tout ce qui se passe. Continuer la lecture de Rebecca – Brésil – novembre 2018

Share Button

Léa – Brésil – Oct. 2018

Bonjour !

Me revoilà pour un nouveau rapport du mois. Je n’en reviens pas que ça fait déjà deux mois que je suis là, les jours passent vraiment, vraiment super vite!

Je suis super contente parce que même si je ne suis pas satisfaite de moi à 100%, je comprends et parle le portugais bien plus vite que ce que je ne pensais, l’école m’aide beaucoup et tout le monde est très patient avec moi, je répète, je répète, j’écris, je tente de retenir, si je ne retiens pas je répète encore et encore, vu comme ça, ça peut paraître ennuyant mais j’adore apprendre une nouvelle langue, ceux qui lisent ceci et savent parler une langue que tout le monde ne comprend pas savent à quel point c’est satisfaisant de regarder la télé et de tout comprendre, ou encore d’avoir une conversation sérieuse et de réussir à s’exprimer sans avoir besoin de personne, et même si parfois il y a des mots que je ne connais pas, je fais des périphrases ou je mime, enfin, j’arrive presque toujours à me faire comprendre, et ça c’est vraiment vraiment cool ! Continuer la lecture de Léa – Brésil – Oct. 2018

Share Button

Benoit – Australie – septembre 2018

Me revoilà pour un nouveau rapport mensuel. Pendant les mois d’Août à Septembre, j’ai eu la chance de beaucoup voyager et ce n’est que le début. C’est incroyable, ce mois ci j’étais toujours parti et je repars demain comme je vous l’explique à la fin de ce rapport. Tout d’abord, je suis parti pour un Road Trip avec ma famille direction différents parcs nationaux comme par exemple : Mungo National Park, Flinders Ranges que je vous invite à aller voir sur Google image. J’ai pu y apprendre la culture aborigène, par le biais de nombreuses visites dans leurs lieux de vie. Nous sommes passés par le village de Silverton, très connus pour le tournage du film MAD Max.

Continuer la lecture de Benoit – Australie – septembre 2018

Share Button

Rebecca – Brésil – septembre 2018

Oi França ! Tudo boooom ? Non allez un peu plus de sérieux Rébecca, il s’agit tout de même d’un mail officiel…

Enfin bref, voilà. C’est mon deuxième rapport mensuel, ce qui signifie que ça fait deux mois je que je suis au Brésil. J’hésite entre sauter partout tellement c’est génial ou pleurer à chaudes larmes parce que ça fait DÉJÀ deux mois.

Tout (absolument tout) se passe à merveille : la famille, les amis, l’école, la langue, les sorties, etc.

Je vais donc vous décrire mon petit nuage de paradis en espérant que ça donnera envie aux jeunes de partir (désolée pour les plus vieux c’est trop tard avec le rotary mais c’est possible avec un autre organisme).

Je vais donc commencer avec l’école parce que si vous avez vu mon dernier rapport vous savez que ça me tenait beaucoup à cœur et que ça me stressait énormément. Tout se passe bien je m’amuse beaucoup et je comprends les cours. Les professeurs sont très gentils avec moi et font tout pour que je comprenne c’est génial. Mes amis à l’école sont très compréhensifs et adorent m’enseigner des nouveaux mots (pas toujours très jolis). Des fois, je croise des gens que je ne connais absolument pas, mais eux paraissent me connaître étant donné que j’ai le droit à des « Oi Rébecca tudo booom ? » tous les jours. Avec le bisou et le câlin qui vont avec bien sûr ! Les gens sont tellement gentils… même si des fois c’est un peu étrange. Continuer la lecture de Rebecca – Brésil – septembre 2018

Share Button

Léa – Brésil – sept 2018

Bonjour, pour ceux qui ne me connaisse pas, je suis Léa Boulay, 15 ans, je suis en échange au Brésil à Sao Luis, une ville superbe, avec des gens super, et tout est super.


Voilà maintenant quelques semaines que je suis arrivée, et je suis déjà entrain de vivre quelques chose d’exceptionnel, ici la vie est si différente, tout n’est pas parfait, je ne suis pas là pour vous écrire un conte de fée, mais simplement pour vous décrire comment est ma vie, et même si rien n’est parfait, à mes yeux ça l’est, à vrai dire, je ne sais pas vraiment par où commencer.
Mon arrivée, pour vous dire la vérité, mon vol ne s’est qu’à moitié bien passé, comme tout le monde s’en doute, les au revoirs n’ont pas été faciles, mais j’ai rencontrée une hôtesse de l’air adorable qui a été là pile quand il le fallait, et j’ai aussi croisé un autre rotarien, mon premier vol c’est donc bien passé, mon escale aussi. C’est lors de mon deuxième vol que je pense avoir passer les pires heures de mon voyage, mon voisin de vol était gentil mais un peu trop, je ne vais pas raconter les détails, mais je tiens quand même à le raconter pour les personnes à qui ceci pourrait arriver, en particulier pour les filles, faites attention avec les hommes trop gentils, le garçon qui était à côté de moi m’aimait bien et me l’a bien montré, mais j’étais fragile psychologiquement à cause de la séparation de ma famille, pas de panique, j’ai réussi à le repousser et ma famille a tout de suite vu que quelques chose n’allait pas à mon arrivée et ont exactement fait ce qu’il fallait pour me remonter le morale, ils m’ont emmenés manger dans un superbe endroit, juste à côté de la plage. Continuer la lecture de Léa – Brésil – sept 2018

Share Button