Boris Plateau – Equateur – sept. 2014

  Bonjour aux lecteurs de l’article,

Je suis Boris Plateau, étudiant d’échange avec le Rotary en Equateur depuis déjà plus d’un mois. Le temps passe incroyablement vite j’ai plutôt l’impression que je suis ici depuis deux semaines.
J’habite à Bahía de Caráquez, dans une petite ville au bord de la côte, non loin de Porto Viejo. Ma famille est extraordinaire, mes parents et frères d’accueil sont toujours aussi sympathique avec moi, mes parents d’accueil me donnent beaucoup de temps (également mes vrais parents en France) je les remercient tous pour tout cela. La cuisine à la maison est également fabuleuse, je m’habitue à manger du riz tout les jours et à toutes les sauces.

Quelques habitudes commencent à rentrer dans ma vie, comme les repas chez les grands parents le weekend, voir les amis, ou encore manger au restaurant. A cette période la chaleur est supportable : plus ou moins 30 degrés dans la journée). J’ai pu en surprendre et faire rire certains, en disant que en France, nous avons parfois 0 degré ou moins durant notre hiver. Ici, les températures montent à 35 degrés voir plus en hiver.

Je découvre un peu plus la culture de ce pays chaque jour,  apprend les différences entre la costa (côte) et la sierra (partie montagneuse), découvre de nouvelles choses, mots et expressions. Je vais pouvoir visiter Guayaquil et quelques villes non loin au sud de cette dernière durant les vacances.

Du dimanche 21 au jeudi 25, les étudiants d’échanges du rotary « de la côte » étaient à l’Hotel Royal Decameron de Punta centinela, ainsi, nous étions logés pour cinq jours dans un lieu magnifique. Nous avions la plage au pied de l’hôtel, deux piscines, jacuzzi, un snack et un restaurant pour déguster ces vacances. Nous avons pu apprendre de nombreuses choses en espagnol durant les cours qui se déroulaient ces cinq jours. Le temps qui nous restait après les cours nous permettait de profiter de la plage, des piscines, du volley-ball, football, ou encore manger.

Boris-2

Ce bustrip m’a vraiment permis de m’améliorer dans l’utilisation des temps, d’apprendre du nouveau vocabulaire, en espagnol mais aussi de parler Anglais avec les autres étudiants d’échanges présents. Ce camp m’aura paru comme un paradis, (voir photos du camp). Une semaine plutôt intense et fatigante : difficile de vouloir dormir beaucoup avec tout ces étudiants. De nombreuses photos avec les drapeaux auront été prises ce dernier mercredi. Dans tout ça, le temps était plutôt bon. j’aurais profité de chaque instant.

Pour finir, je souhaite remercier le Rotary, ma famille qui m’accompagnent durant cette année,

A bientôt.

Share Button

1 réflexion au sujet de « Boris Plateau – Equateur – sept. 2014 »

Les commentaires sont fermés.