Dorian Laloyaux – Équateur – 30 oct 2013

Hola.

Dans mon premier comte-rendu je vous disais que je partais pour mon bustrip stage d’espagnol à Mompiche, à la plage.
Et bien ce premier bustrip était vraiment bien. Première rencontre avec la moitié des autres students exchange. On était dans un hotel, le Decameron : 5 piscines, plages et ile privée, restaurant à volonté toute la journée… On était plutôt bien installé ! On était 70 jeunes donc pour les cours d’espagnol il y avait 4 groupes. Le groupe 1 était pour les moins bon et sans surprise il s’agissait de mon groupe. Les cours étaient le matin, on avait notre après-midi et le soir de nouveau 1h30 de cours. C’est là bas que j’ai pris pour la première fois de ma vie les vagues du plus grand océan du monde.

Lorsque je suis rentré du bustrip j’ai repris les cours. Et c’est à partir de ce bustrip qu’on a commencé à sortir dans Quito avec les autres exchange students vu que l’on est beaucoup dans Quito. Aujourd’hui ma routine est devenue : Cours le matin, après-midi en ville et gymnase le soir. Oui car depuis environ un mois j’ai decidé de m’inscrire à une salle de sport. Le lycée est plus interessant qu’au début mais reste tout de même ennuyant. L’attente de l’après-midi est ma motivation quand je suis en cours.

 

Avec mes parents d’accueil nous sommes allés une semaine à Guayaquil de nouveau. On y a fêté le jour d’indépendance de la ville. C’était en quelque sorte le 14 juillet de Paris. Grâce au grade de vice-amiral de mon père d’acceuil j’ai pu assister au défilé de l’armée équatorienne avec les avions de chasses, hélicoptères, tanks… J’étais assis dans les gradins à environ 7 mètres du président. C’était la première fois que je voyais un président de la république de mes yeux.
Avec mes parents d’accueil, mon frère d’accueil et sa femme, ma soeur et son mari et Geisha, mon amie le berger allemand, on est allé à Salinas. Mon père d’accueil a une maison de fonction au bord de la plage. On y a fêté l’anniversaire de mon frère et de ma soeur d’acceuil. C’était vraiment sympa. La maison est dans une base de marine donc le président Rafael Correa a aussi une maison là bas, à 30m de celle de ma famille d’acceuil. J’ai eu la chance qu’il soit là le même week-end que nous j’ai donc réussi grâce à l’aide de ma soeur d’acceuil à prendre une photo avec lui sur la plage.
C’était une bonne semaine.

Une fois rentré à Quito, deux jours plus tard je partais pour Manabi pour mon deuxième bustrip. Cette fois-ci nous étions aussi à la plage mais avec tout les étudiants d’échanges d’Equateur. Le rotary a tout pris en charge pour ce bustrip. Ce n’était pas le même luxe que le premier bustrip mais c’était sympa aussi. On était environ 4 dans des bungalows en bois, il y avait une piscine et la plage de l’autre coté de la route. C’était un sorte de camping. Là bas le rotary avait tout organisé. On avait des activités et des jeux sur la plage comme un tournoi de volley, match de foot, tour en banane sur la mer ou en canoë. On a aussi fait des excursions pour visiter la ville de Manta et de Portoviejo. Et le soir au camping nous avions des soirées comme la soirée des talents ou chaque pays proposait une présentation. Nous, les francais, on a fait une sorte de cover mimé d’une musique de trio suivi de chorégraphie plutôt ridicule (Le chik&chak pour les connaisseurs). Quand au dernier soir, c’était l’élection du roi et de la reine des exchange student. C’était drôle. Ce bustrip tous ensemble, avec tous les jeunes était vraiment bien. J’ai adoré. Prochain bustrip, amazonie!

Puis je suis rentré à Quito il y a environ deux semaines. Vendredi dernier pour l’anniversaire de Jackie, une américaine, avec une trentaine students exchange on est allé dans une chiva. C’est un bus ouvert avec la musique au maximum où tout le monde danse tout en faisant une promenade dans Quito. C’était génial.

Quand à ma famille d’accueil, il a rien à dire à part que tout ce passe vraiment bien.

Sinon cette semaine j’ai recu ma veste avec le « ECUADORIAN » écrit dans le dos. Elle est plutôt cool.

Voilà quelques nouvelles d’un sabolien à plus de 2600m d’altitude, à Quito.

Sinon cette semaine j’ai recu ma veste avec le « ECUADORIAN » écrit dans le dos. Elle est plutôt cool.
Voilà quelques nouvelles d’un sabolien à plus de 2600m d’altitude, à Quito.
Share Button

3 réflexions au sujet de “Dorian Laloyaux – Équateur – 30 oct 2013”

  1. Dorian,

    Je vois que tu ne manques pas d’occupation et c’est très bien.
    Finalement avec les échanges scolaires d’un an, on prend  » de la hauteur! »
    Amitiés à toi

    Pascal TANSORIER

  2. Hola Dorian,
    Heureusement que tu n’étais pas dans le meilleur groupe en espagnol sinon l’ennui te serait venu.
    Le défilé devait être super.
    Oui les bus trip sont toujours super et te permettent de faire plein plein de découvertes.
    Tu as l’air d’apprécier les vagues.
    Alors , bon vent et prends ton envol!
    A la prochaine vague.
    Les Winter

Les commentaires sont fermés.