Pakistan – jour 6, par Didier Fosse

<- JOUR PRÉCÉDENT
JOUR SUIVANT ->

INTERCITY MEETING à PARADISE VALLEY

DSC00596Aujourd’hui nous avions un rassemblement de rotariens du District 3372 à Faisalabad cela veut dire ville de FAISAL (roi d’Arabie Saoudite). En fait j’ai passé une journée au paradis non je n’ai rien fumé et ce n’est pas l’alcool que je bois qui risque d’altérer ma vue ou mes pensées, c’est tout simplement le nom de l’endroit, la vallée du paradis : un golf terminé situé dans un futur ensemble résidentiel. Nous avons parcouru les 110 Km qui nous séparent de Lahore en minibus en compagnie de rotariens de 8 clubs de Lahore. C’est la vallée de l’Indus, une grande plaine verdoyante de cultures de moutarde, colorée en un endroit par les cultures d’œillet d’Inde orangé.
DSC00600FAISALABAD est un gros centre de production de textile, le coton étant produit localement. J’y ai croisé le rotarien fabriquant les T Shirts Donnay et Slazenger. La ville compte 7 Millions d’habitants. Nous avons retrouvé des rotariens de tout le district avec leurs familles soit 400 personnes car les enfants sont bienvenus et vous verrez que certains sont déjà de grands communicants pour l’éradication de la polio au Pakistan.
DSC00610Ce club organise ce meeting tous les ans, c’est une sorte de conférence de district, on démarre par l’hymne national, lecture de quelques versets du coran, puis accueil officiel des rotariens d’autres districts, principalement Karachi, avec échange de fanions, je suis donc monté sur l’estrade avec quelques autres dont un qui est dans l’informatique en Californie. Je n’avais amené qu’un seul fanion pour le Club de Lahore GARRISON, donc Isabelle il va falloir que tu le ramènes puisque j’ai bien sûr accepté celui qu’ils nous ont offert, Thierry pourra venir faire provision de T Shirt LDC en même temps.
DSC00614Puis ils remettent un petit cadeau aux femmes rotariennes extérieures à FAISALABAD, puis aux hommes, ils honorent les plus anciens, les plus jeunes (enfants de rotariens), ils sont là dès le berceau, les « couples les plus élégants ». Bref c’est plein de convivialité. Ensuite ils présentent la future équipe de District 2014-2015 puis le gouverneur fait un point sur son année, 2 ou 3 orateurs font un discours, la matinée est ponctuée de tambours et danses, vous savez ces tambours que je vous avait déjà montré lors des journées de vaccinations en Inde et bien en fait c’est du traditionnel, ici mêmes rythmes, même genre de danses, c’était la manière dont se faisaient les annonces publiques dans les villages autrefois, le tambour s’arrêtait et les annonces étaient faites. C’étaient les OYEZ OYEZ de l’époque médiévale chez nous, ou pour les moins jeunes ruraux de nos Clubs le passage du garde-champêtre avec son tambour dans les rues.
DSC00625Au cours du meeting ils vendaient des petits crocus en tissus made in Hong Kong pour récolter de l’argent pour Polio+, j’en ramène quelques uns, en plus il y a une petite histoire à raconter que ceux qui sont venus à la Convention de Lisbonne connaissent peut-être. Deux gestes symboliques ont ponctué cette matinée, un lâcher de ballon avec un message sur l’éradication de la Polio au Pakistan et un lâcher de colombes pour ramener la paix dans les zones tribales et les pays en guerre.
D’autres Clubs organisent ce genre de Meeting au cours de l’année, dimanche dernier un Club de Lahore a organisé des rencontres sportives pour les enfants valides et des Rotariens mêlés à des enfants handicapés, une grande journée de convivialité qui a regroupé 900 PARTICIPANTS. L’amitié et la convivialité ne sont pas des mots absents dans la langue URDU, mais des mots écrits en lettres d’or. Je suis venu avec quelques rotariens que je connaissais, mais j’ai passé la journée avec des gens que je ne connaissais pas qui sont venus à moi spontanément pour discuter, échanger sur nos clubs, le rotary l’action polio, les actions dont ils sont fiers. Depuis mon arrivée je suis un peu la mascotte tous les rotariens pakistanais veulent être pris en photo avec moi, ainsi que quelques inconnus croisés au gré de nos déplacements. Le grand jeu est ensuite de les mettre sur Facebook.
DSC00638Le premier contact est toujours le même » WELCOME THANK YOU FOR COMING ». Je n’ai qu’un mot pour conclure cette journée : CHOUKRIA, cela veut dire Merci, retenez le c’est du URDU, mais c’est le même en INDI, cela marche partout en Inde.
Après cette journée, nous prenons un bus public pour descendre sur Multan, 3 heures de route. Autour de FAISALABAD, une succession de panneau, un site archéologique et sa date, j’ai manqué la photo du premier : SANDAL ENCLAVE 7000 avant JC ce qui nous mène bien loin avant Alésia, et le dernier FAISALABAD ENCLAVE 1977, un quartier de la ville.
Didier Fosse
le 9 février 2014
<- JOUR PRÉCÉDENT
JOUR SUIVANT ->
Share Button

Une réflexion sur « Pakistan – jour 6, par Didier Fosse »

Les commentaires sont fermés.