Rebecca – Brésil – Février 2019

Eaí beleza?
Bonjour à tous, Il ne me reste que 4 mois avant mon départ. Oui, je commence mon rapport de manière dépressive. Parce que c’est mon état d’esprit quand je pense à ça. L’excitation est retombée après mon voyage et le compte à rebours a commencé pour de vrai… Il ne me reste actuellement plus que 119 jours. Ça peut paraître beaucoup mais il y a deux semaines j’étais à J-152. J’ai pas compris comment c’était passé si vite kkkk (chaque « k » est une larme). J’ai repris l’école, donc la routine. Mes professeurs sont sympas. Principalement mon prof de géographie. Il est vraiment trop bien ! On rigole, on parle, on débat… C’est un adorateur de la France et des fois il me posent des questions à propos de mon pays dont je ne connais pas la réponse et je me sens bête. Du coup je recherche, et j’en apprends plus sur la France après chaque cours de géo mdrr. Mon professeur de philosophie est complètement fou. On a commencé à étudier Platon, Aristote et d’autres grands philosophes grecs. Il nous pose des questions de malade sur le sens de notre vie, sur notre existence, sur la notion de « Vérité », sur le concept des idées… On a passé 2h à parler à propos du « tout ce que je sais c’est que je ne sais rien », sur le paradoxe de cette phrase, sur ce qui fait la sagesse d’une personne, etc. À la fin du cours tout le monde voulait mourir. Mais c’était génial ! J’ai jamais eu un prof de philo aussi bon.

Au niveau de l’Interact, j’ai été nommée trésorière jusqu’à la fin de la gestion étant donné que l’ancien a commencé à travailler et qu’il ne pouvait plus assumer son rôle. Pour le moment je suis en phase d’apprentissage mais quand je vais rentrer en France je vais être comptable professionnelle à ce rythme là ! C’est une grande responsabilité et je suis fière d’avoir pris l’initiative de me présenter. Bon, en vrai mon ami Gustavo m’a fait lever la main et je l’ai pas repoussé. Grâce à lui j’assume ce rôle que voulais vraiment mais je ne me sentais pas rassurée. Je ne sais pas si sans lui j’aurais eu l’audace de me présenter. Mais comme quoi des fois pour apprendre à nager il faut que quelqu’un nous jette dans la piscine (c’est une blague ne faites jamais ça, vous allez tuer votre gosse). Maintenant ça va, on m’a expliqué en quoi ça consistait et je n’ai plus peur de l’inconnu. Je suis vraiment contente d’être trésorière. Nous avons organisé un événement, le « Carrinho Amigo », afin de récolter des aliments pour la maison de retraite et deux autres institutions de Guararema. Nous sommes restés devant la porte du supermarché de 9h à 13h à parler à tout le monde, expliquer ce qu’était l’Interact, notre rôle, le but du projet, etc. Les gens étaient curieux et ils se sont montrés très généreux. À la fin de la campagne, nous avions collecté 500kg d’aliments ! 500kg en 4h avec une quinzaine de jeunes sur place. Ça a été un des plus gros succès de l’Interact de Guararema depuis sa création ! Le Rotary a jamais réussi à faire ça. Tout le monde était trop fier. Une dernière chose à propos de l’Interact, mais en France cette fois ci. J’ai reçu un message de Malo, la présidente de l’IC de Sablé, et elle m’a demandé si je souhaitais lui succéder. Et bien évidemment j’ai accepté. Je voulais remercier le club pour cette proposition, cette marque de confiance et vous dire que je prendrai cette responsabilité avec sérieux. Je vous en suis très reconnaissante, merci du fond du coeur. J’aime l’Interact et le Rotary, j’aime ce que nous faisons ensemble et je suis disposée à aider autant que possible avec plaisir. Nous sommes actuellement dans la période du Carnaval. Le seul et l’unique Carnaval du Brésil ! Et bah j’aime pas. C’est bête hein… Le carnaval signifie « festival de la viande », et je ne parle pas du poulet. La viande ici signifie la chair, la chair humaine. Je ne parle pas du cannibalisme non plus, mais de la débauche sexuelle. C’est une période de violence envers la femme, d’irrespect de la volonté, ou plutôt de la « non volonté » d’acte sexuel, de viol, etc. Il y a même une expression qui dit que si tu es né en Novembre tu es probablement une erreur du carnaval. Et le pire c’est que c’est souvent le cas… Je vous raconte le mauvais côté de la chose, mais il y a du bon aussi : les défilés costumés, les chars géants, les lumières, les spectacles… Mais tout ça se passe à Rio, à São Paulo et dans d’autres grandes villes. C’est la « partie MMM » du carnaval (Magique, Merveilleuse et Magnifique). Voir toutes ces personnes défilant et dansant la samba, avec des maquillages époustouflants, des costumes de malade, des paillettes partout… C’est le carnaval que tout le monde connaît et rêve de voir un jour. Le carnaval que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir en vrai, juste à la télé. Je vous avoue que j’ai été super déçue de ne pas pouvoir voir ça de mes propres yeux. Je n’ai pas passé le carnaval avec mes amis, juste avec mon tonton et ma tata. C’était bien mais je n’ai pas réussi à me mettre dans l’ambiance samba. Tout le monde buvait (j’ai facilement peur (oui oui je n’exagère pas) quand les gens boivent autour de moi), criait, dansait, transpirait, sautait… Je ne me sentais vraiment pas bien. Du coup j’ai passé la majorité du temps chez moi, à jouer aux cartes en regardant les défilés sensationnels à la télé. Peut être que quand je serais plus âgée et que je reviendrais au Brésil (oui je reviendrai) je saurais profiter plus, il ne faut pas oublier que je n’ai que 15 ans… et que je suis française kkkk. La débauche et les fêtes n’ont jamais été ma tasse de thé. Des fois j’aimerais être plus… « folle », et accepter ce genre d’ambiance, m’intégrer et m’éclater comme les autres. Sauf que j’y arrive pas. Ce qui n’est pas plus mal quand on y pense. Désolée de terminer avec autant de négativité, c’est juste que ça a vraiment été la big déception de mon échange. Je ne dis pas que le carnaval est nul (même si on dirait fortement) mais que ma mentalité ne correspond pas avec l’objectif de cette fête. J’espère n’avoir dégoûté personne. C’est une période de joie pour beaucoup et une période de « je reste à la maison à regarder la télé » pour les autres. Mon rapport est donc fini, il ne s’est pas passé grand chose en dehors de ça durant ce mois. Il est passé trop vite. Merci d’avoir lu, On se retrouve dans un mois,

Rébecca.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*