Léa – Brésil – sept 2018

Bonjour, pour ceux qui ne me connaisse pas, je suis Léa Boulay, 15 ans, je suis en échange au Brésil à Sao Luis, une ville superbe, avec des gens super, et tout est super.


Voilà maintenant quelques semaines que je suis arrivée, et je suis déjà entrain de vivre quelques chose d’exceptionnel, ici la vie est si différente, tout n’est pas parfait, je ne suis pas là pour vous écrire un conte de fée, mais simplement pour vous décrire comment est ma vie, et même si rien n’est parfait, à mes yeux ça l’est, à vrai dire, je ne sais pas vraiment par où commencer.
Mon arrivée, pour vous dire la vérité, mon vol ne s’est qu’à moitié bien passé, comme tout le monde s’en doute, les au revoirs n’ont pas été faciles, mais j’ai rencontrée une hôtesse de l’air adorable qui a été là pile quand il le fallait, et j’ai aussi croisé un autre rotarien, mon premier vol c’est donc bien passé, mon escale aussi. C’est lors de mon deuxième vol que je pense avoir passer les pires heures de mon voyage, mon voisin de vol était gentil mais un peu trop, je ne vais pas raconter les détails, mais je tiens quand même à le raconter pour les personnes à qui ceci pourrait arriver, en particulier pour les filles, faites attention avec les hommes trop gentils, le garçon qui était à côté de moi m’aimait bien et me l’a bien montré, mais j’étais fragile psychologiquement à cause de la séparation de ma famille, pas de panique, j’ai réussi à le repousser et ma famille a tout de suite vu que quelques chose n’allait pas à mon arrivée et ont exactement fait ce qu’il fallait pour me remonter le morale, ils m’ont emmenés manger dans un superbe endroit, juste à côté de la plage.

Ensuite, j’ai découvert ma maison, c’est super beau, l’architecture est différente, il n’y a des murs que pour les chambres, sinon c’est comme une énorme terrasse. Et c’est MAGNIFIQUE. Et je me sens chez moi ici, c’est quelques choses qui me faisait peur, pour moi c’est important de se sentir bien chez sois et c’est le cas alors je suis vraiment contente. Et je m’entends super bien avec toutes ma famille, mes soeurs sont superbes avec moi, et ma maman d’accueil est vraiment cool, et pleine de bonnes attentions.

Ensuite, je suis entrée à l’école quelques jours après mon arrivée, Dani, ma soeur d’accueil de 15 ans qui va partir en France fin Août a fait exactement ce que j’avais besoin, je m’explique, la veille de mon premier jour de cours, elle a organisée une soirée à la maison pour que je rencontre quelques personnes de ma classe, ils ont été superbe, et j’ai été rassurée pour le lendemain.
Ma classe est trop gentille avec moi, les élèves sont patients, m’apprennent des choses et ils parlent bien l’anglais, ce qui est pratique pour expliquer quand je ne comprends pas. Contrairement à ce que je pensais, le niveau de l’école est élevé, je pense que c’est assez similaire à la France, mais étant donné que je ne comprends pas grand chose c’est difficile d’être précise. Les professeurs ici sont vraiment cool, et c’est très étrange parce que, l’ambiance de classe est entre gros bazar et super sérieux, mais j’aime bien, les élèves ont plus de libertés, s’ils ont soifs, ils demandent au professeur et vont boire, s’ils veulent changer de place, ils changent de place. Et étrangement, ils sont beaucoup plus sérieux qu’en France, ils n’ont pas vraiment le choix à vrai dire, les notes sont très importantes pour eux, la simple différence avec la France c’est leur motivation, que je trouve vraiment belle et même s’ils aiment sortir, passer du temps avec leurs amis, quand ils décident de travailler ils travaillent. Je ne sais pas si c’est comme ça partout au Brésil, mais dans mon lycée c’est le cas. Je pense que la relation que les élèves ont avec les professeurs est très importante, et joue un rôle dans leurs études. Sinon en ce qui me concerne, je comprends de mieux en mieux les cours, bon il y a certains cours comme la chimie, les maths, la physique et la géométrie que je ne comprends pas, après ça c’est une autre histoire et sans mauvaise foie, ça fait 10 ans que je ne comprends rien à ces matières en France, alors en Portugais… Mais sinon les autres matières ça va c’est génial même, j’aime l’école, et je le dis sincèrement, ce qui me surprend, après pour l’instant je n’ai pas la pression des tests alors forcément, c’est plus simple.


Maintenant, je voudrai vous parler de ce qui me plait le plus ici, ce qui me rend heureuse, qui m’aide à surmonter les moments difficiles qui pour l’instant ce font rares, mes amis, les gens, tout le monde sourit! Les gens viennent vers moi et malgré la barrière de la langue, c’est pas si difficile de se faire comprendre. Il suffit juste d’être patient, c’est phrase me fait beaucoup rire parce que en ce moment mes amis me répètent toujours cette phrase, j’ai commencé à apprendre la guitare (parce que ici presque tout le monde joue de la guitare et ça a toujours été mon rêve, alors pourquoi pas) et j’apprends aussi le portugais, du coup je dois être patiente pour pleins de choses et mes amis me le répètent tout le temps. Mais bizarrement je trouve ça drôle.

Mais je pense que mes amis m’aident vraiment dans cette aventure et ils sont géniaux avec moi, je suis là pour eux quand ils en ont besoin et ils sont là pour moi quand j’en ai besoin (je parle de mes amis du Brésil) même si j’ai toujours des contacts avec mes amis de France, j’arrive à faire la différence et je modère le temps que je passe avec eux au téléphone, mais même si je sais que ce n’est pas recommandé, ils me parlent et ça m’aide beaucoup, mais je ne peux pas leur parler beaucoup à cause du décalage horaire, c’est la même chose avec ma famille, en fait quand on sent qu’on doit s’appeler on s’appelle, c’est tout, on ne réfléchis pas plus que ça.

La langue, je m’y habitue, c’est mieux de jours en jours, je pense que l’école m’aide beaucoup, et je regarde des films en portugais, j’ai déjà été au cinéma plusieurs fois et j’ai presque tout compris. Quand je veux parler, je parle portugais et on me corrige, mais je parle aussi beaucoup Anglais pour quand je ne sais pas comment m’exprimer, mais c’est de mieux en mieux, comme on dit, doucement mais sûrement! Et je voulais garder le meilleur pour la fin, la nourriture, c’est super bon, je fais attention à ce que je mange quand même mais, ici il y a pleins de nourriture typique, alors évidemment je goûte à tout, là, tout de suite, j’avoue que je ne peux pas vous dire les noms de tout ce que j’ai goûtée mais je peux vous dire ce que je préfère, la glace (la glace n’est pas la même qu’en France, c’est beaucoup beaucoup mieux) avec du brigadeiro, les jus de fruits on en parle même pas, c’est beaucoup trop bons, et je vous laisse voir le reste en image 🙂

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*