Tous les articles par Isabelle

Rebecca – Brésil – mai 2019

Bijour ! Comment ça va ?
Nous sommes déjà en Mai. J’en reviens pas ! Je dis ça à chaque rapport mais bon, le temps passe trop vite.  Le premier samedi du mois (le 4), j’ai eu la chance (enfin c’est vraiment de la chance mais je sais que peu de gens participent et je me sens donc chanceuse de faire partie de ces personnes là) de faire le RYLA ! Il y avait des jeunes de l’IC et des écoles de Guararema. Nous avons fait un peu la même chose que durant le programme de leadership mais de manière plus organisée et avec plus de monde. Jeff (un rotarien) nous a demandé de dessiner un rond (tout le monde a fait un cercle sur sa feuille), ensuite de faire un point (presque tout le monde a fait un point au centre du cercle) et ensuite de tracer un ligne (la majorité a fait un droite passant par le point et traversant le cercle à l’horizontale ou à la verticale). Jeff nous a ensuite expliqué que nous pouvions faire un point à n’importe quel endroit dans le cercle, et que la ligne pouvait ne pas passer par le point et être en diagonale. Mais comme il ne l’avait pas dit, nous avons tout simplement fait tous la même chose sans nous en rendre compte. Il nous a dit que le but des exercices était PENSER DIFFÉREMMENT. De se libérer des « chaînes » et de la « normalité » que la société et certains professeurs nous imposaient. Que nous pouvions détourner les « règles » afin d’être différents, qu’il n’y avait rien de mal à ça et que cela nous aidera toujours de pouvoir nous différencier. Rien que de faire le RYLA montrait que nous voulions inspirer les autres, devenir des leaders. Et pour ça, il l’a bien précisé, nous avons besoin de faire la différence et d’entraîner les autres avec nous afin d’aider au développement personnel et de groupe. Franchement j’ai adoré.
J’explique peut-être pas très bien mais la vache c’etzit énorme ! Nous avons fait un tas d’autres exercices mais j’ai vraiment trouvé que celui du dessin était sensationnel. On est conditionné à faire des trucs et même quand on nous laisse la liberté de faire différemment on fait toujours la même chose ! Donc maintenant en contrôle de maths il va falloir me dire de faire un point au centre du cercle sinon je le ferai au coin de la feuille kkkk. Enfin bref, le RYLA a vraiment été une super expérience et je suis ressortie de la salle en pensant différemment. Ce qui était l’objectif. Et… avec le ventre plein. Encore.
Pour la fête des mères, L’Interact a organisé un lunch pendant notre réunion. On a donc ramené nos mamans (je n’ai pu amener que Débora, de ma seconde famille) et leur avons fait un hommage. Tout le monde a pleuré c’était chouette !
Encore avec la famille rotarienne, j’ai été à la conférence du gouverneur du district, à São Lourenço, dans l’État de Minais Gerais (c’était un peu loin). J’y suis allée en tant qu’interactienne le vendredi et le samedi et en tant qu’étudiante d’échange le dimanche. Même si au fond je suis les 2 en même temps !
Mais pour le Rotary, mon status d’étudiante d’échange compte plus. J’était la seule membre de l’IC de Guararema là-bas… mais bon j’avais mes amis du Rotaract et des Interact du district qui sont arrivés le samedi donc je suis resté avec eux et j’ai connu plein de nouveaux gens que je n’avais pas eu l’occasion de voir à l’EDIC à Ilha Bela. Et j’ai retrouvé des connaissances. Enfin bref, il y avait plein de monde c’était trop cool !
Le dimanche les autres étudiants d’échange sont arrivés. Je vous avoue que je ne suis pas du tout restée avec eux (enfin juste avec Alex, le canadien). Ils restaient juste entre eux à parler anglais… ça ma saoulée à un point ! Ils avaient l’occasion de connaitre un tas de jeunes brésiliens, et certains avaient déjà fait un échange ou vont en faire un l’année prochaine et ils restaient ensemble… ça m’a trop énervé. Du coup je suis restée avec les brésiliens. C’était super chouette. Ils m’ont posé plein de questions à propos de mon échange, à propos de la France, etc. Ils sont curieux et j’étais tellement fière de leur dire que j’habitais dans un village médiéval du XVe siècle avec des maisons en pierres !
Ma maison a l’âge de la découverte de leur pays kkkk. Ils font tous des yeux ronds quand je leur dis ça. C’est trop marrant !
Sinon pendant la conférence j’ai eu l’immense honneur de représenter le groupe d’étudiants d’échange du district en faisant un discours à propos de notre année et en remerciant le Rotary et nos familles pour nous avoir permis cette expérience merveilleuse. J’ai donc parlé 10 minutes au micro devant 400 personnes ! J’étais tellement fière ! Et je le suis toujours, je pense que ça se constate facilement.
Au final tout le monde a pleuré et j’ai reçu les félicitations des gouverneurs antérieurs et de l’actuel, ainsi que du représentant brésilien officiel du Président Barry Rassin.
Nous étions le 49e et dernier groupe d’étudiants d’échange du district 4600 et avons donc remercié tout le monde encore une fois.  
En gros la conférence a vraiment été une super expérience !
Comme vous le savez sûrement si vous lisez mes rapports, je fais du théâtre. Avec mon groupe nous avons donc fait deux présentations de la même pièce (deux jours différents hein) appelée « O Luar do Sertão », que je suis totalement incapable de traduire en français. Sur Google traduction (honte à moi d’avoir utilisé ce truc) ça donne « Au Clair de Lune de l’Arrière-Pays ». En gros c’est l’histoire des habitants d’un village de l’intérieur de l’État de SP ayant une culture « caipira » très prononcée. Ca se passe il y a des années à l’époque des lavandières et des mères qui s’asseyaient entre leur fille et son prétendant pendant qu’ils conversaient tant bien que mal et qu’ils voulaient juste se retrouver seuls (la maman c’était moi !). Donc j’avais le rôle d’une femme sévère, qui criait et empêchait ses deux enfants d’exprimer leur joie de vivre. Youpi ! Mais en vrai je me suis éclatée. Il suffisait d’avoir un air hautain et du style « je vais tuer tout ce qui bouge » pendant 1h. Facile ! La pièce était super humoristique et nous avons tout inventé de A à Z en 2 mois (donc juste 8 cours) en improvisant. C’etait vraiment un travail qui a développé notre capacité d’impro et notre imagination. J’ai a-do-ré jouer les scènes et voir mes camarades à fond dans leur personnage. On a rigolé comme des bossus en inventant les dialogues.

Bon voilà, c’est fini.

Share Button

Rebecca – Brésil – avril 2019

Oiiiieeeee! Como vocês estão?
Moi je vais très bien, je suis très heureuse et épanouie. Fin du rapport merci à tous pour votre attention. Non je rigole, j’ai un peu plus de choses à raconter que la dernière fois.
J’ai carburé au niveau du Rotary ce mois ci. Le 7 (Avril) nous avons aidé nos aînés pour un projet qui incitait les jeunes à la lecture (distribution de livres gratuits) et de prévention à la santé (mesure de la pression artérielle et taux de jesaisplustropquoi pour le diabète). Environ 200 personnes sont venues à l’événement, organisé loin du centre de Guararema afin de pouvoir aider les gens un peu plus retirés de la ville. J’ai plus aidé au niveau des livres (environ 40 donations). J’ai également participé à un programme de leader, organisé par le Rotary. Nous avons défini ce qu’est un leader, fait des travaux en groupe, fait des jeux, écouté des rotariens parler de leur expérience… il y avait même un député de l’État de São Paulo qui a fait un témoignage. C’etait vraiment très instructif et je suis ressortie de l’événement avec le ventre plein (c’est fou ce qu’on mange durant ces trucs là !) et une super expérience.
L’Interact a également aidé le Rotary dans une campagne de distribution de chocolats pour Pâques. Nous sommes allés dans les quartiers plus pauvres et éloignés du centre afin de donner les chocolats que la famille rotarienne avait récolté. Tous les enfants étaient vraiment super heureux ! Un rotaractien s’était même déguisé en lapin de Pâques. Des fois les enfants avaient peur et pleuraient en le voyant mais la plupart était contente kkkk.
En dehors du Rotary (oui je fais des choses en dehors de ça ;p) j’ai été avec mon papa voir un festival de danse circulaire. Il s’agissait de gens qui dansaient en rond. Quelle surprise hein ? Il y avait au moins 200 personnes ! Ils ont pris une de ces places ! On pouvait participer mais je vous avouerais que c’est pas trop mon style… je suis donc restée à les regarder pendant que mon papa prenait des photos.
J’ai également fêté l’anniversaire de ma meilleure amie, Emily, à la pizzeria. J’ai bien mangé (encore une fois). Sans rire, depuis que je suis partie j’ai gagné 10 kilos. Mais ça se voit presque pas ! Presque… presque… :'( En dehors de ça il ne s’est pas passé grand chose… je passe ma vie chez mes amis (un jour je dors chez Emily, le jour suivent chez Gustavo, le jour suivant chez Ludmilla…). Enfin c’est pendant la nuit que je dors mais vous aurez compris.

Allez gros bisous et à la prochaine !

Rébecca.

Share Button

Rebecca – Brésil – MARS 2019

Hello les gens ça va ?
Il s’est passé un tas de trucs ce mois ci, et je vais commencer par le « Seminário da Juventude » (séminaire de la jeunesse). C’était un événement de l’Interact et du Rotaract avec quelques rotariens du district à São José dos Campos. Les étudiants d’échange étaient également présents. C’était bizarre parce que je ne savais jamais si je devais rester avec eux ou aller avec les interactiens de mon club. J’ai revu pas mal de gens que j’avais rencontré à l’EDIC, c’était super ! (Si vous n’avez pas compris la référence vous n’avez plus qu’à lire tous mes autres rapports parce que je me souviens plus dans lequel j’en ai parlé). Nous avons écouté 4 témoignages à propos de l’étique, la morale, le leadership (je sais pas si c’est comme ça), l’importance des nouvelles générations et de l’échange… c’était vraiment très intéressant et instructif, bien qu’un peu long.
Le Rotaract a organisé un événement appelé « truco da paz », autrement dit le « ‘truco de la paix » (le truco est un jeu de cartes) afin de développer la résolution de conflits. Le truco est un jeu assez « violent » dans le sens où les joueurs crient, tapent sur la table… les rotaractiens ont donc pensé qu’en faisant un tournoi surveillé et avec des règles claires ils réussiraient à rendre ce jeu plus agréable pour tout le monde et à créer des liens entre les joueurs. Et bah ça a fonctionné. Personnellement je ne comprends rien au truco mais c’était quand même marrant. L’Interact était là pour aider mais en fait on a rien fait de particulier, on décorait plus qu’autre chose kkkk.
Il ne s’est pas passé grand chose en dehors de ça durant ce mois. Ma maman a eu un accident de voiture (personne n’a été blessé), on s’est disputé (tranquille hein, tout va bien hehehe) et j’ai rechangé de famille 3 semaines plus tard. Donc je suis de nouveau dans le centre ville, avec ma première famille.

Merci et au mois prochain !
Rébecca

Share Button

Léa – Brésil – Avril 2019

Salut tout le monde !
Je suis de retour pour un nouveau compte rendu sur mon mois d’avril cette fois-ci. Ça passe quand même super vite vous ne trouvez pas?  Pour moi en tout cas, le temps est multiplié par 5, l’heure de mon retour approche à grand pas et je ne sais même pas si je réalise. Enfin, pour le moment je suis toujours bel et bien au Brésil dans la merveilleuse ville de São Luís et je vais donc vous raconter ce que j’ai fais pendant mon mois d’avril.
J’ai très bien commencé le mois en allant au cirque, pour l’anecdote, les animaux ont été interdits dans la cirque à cause de la mal traitance des animaux et je pense que c’est une chose dont la france devrait s’inspirer. Et j’ai eu la preuve que c’est tout aussi intéressant et impressionnant même sans lions, sans chevaux ou encore sans éléphants. J’ai vraiment adoré. Continuer la lecture de Léa – Brésil – Avril 2019

Share Button

Benoit – Australie – AVRIL-MAI 2019

Bonjour à tous,
Dans ce nouveau rapport, je vais raconter mon voyage autour de l’Australie intitulé “Rock to Reef”.
Pendant 3 semaines du 14 avril au 4 mai, j’ai pu découvrir la richesse de la culture aborigène et voyager dans les villes les plus connus d’Australie.  
Nous étions 37 étudiants d’échange au départ venant à la fois de toute l’Australie et du monde entier, accompagné par le conducteur, la cuisinière et trois adultes venant du programme Rotary.
Tout à commencé le dimanche 14 avril, après un réveil bien matinal. Tous les étudiants de mon district et moi même sommes en route pour Adelaide qui se situe à 9h de route, rien de mieux que de bonnes heures de route pour débuter. Nous passerons une première nuit tous ensemble au camping. Le lendemain direction l’aéroport pour rencontrer le reste du groupe venant de Tasmanie, Mildura ou encore Melbourne.
Après les nouvelles rencontres, nous serons l’après-midi dans le centre d’Adelaide pour du shopping. Apres une dernière nuit au camping nous prenons la route pour se diriger vers Coober Pedy, capital de l’Opal (une roche plein de couleur très utilisé pour les bijoux). C’est une ville souterraine en plein milieu du dessert australien. Nous avons pu visiter une magnifique petite église taillé dans la roche, comme on n’en voit nul part ailleurs, puis nous passerons la nuit sous le sol pour trouver de la fraîcheur, car il peut facilement atteindre 50 degrés la journée comme la nuit et je peux vous garantir qu’il faisait très chaud. 

Continuer la lecture de Benoit – Australie – AVRIL-MAI 2019

Share Button